Au Zoo de Lausanne
Éditions du Groupe de L'Ours
Autour du lettrisme, des situationnistes, de l'Oulipo et la pataphysique
Se dire lettriste toujours, parce que ça fait hurler les chiens.

 

Pourquoi le Lettrisme ?

Détournement
Antoine Grimaud

Ce texte, publié en décembre 1998
(et en 50 exemplaires qui constituent donc l’édition originale)
reprend bien évidemment la question posée par Gil J Wolman
et Guy (encore Ernest à l'époque) Debord,
dans le numéro 22 de Potlatch, du 9 septembre 1955.

Tout commence par une lettre envoyée à mon vieil ami Gustave dans la forme des
"Je me souviens" découverts chez Perec.

On y parle de Gil J Wolman , d'Isidore Isou, du Lettrisme et de l'Internationale Lettriste,
du Situationnisme (qui pourtant n'existe pas)  et de Debord,
d'Eric Satie, de Tristan Tzara, de Jean-Louis Brau
(le plus appliqué des singes),
de Georges Perec, de l'Oulipo, et de Dada
de la ‘Pataphysique aussi
de Jacques Spacagna et de François Letaillieur,
(et de ses points communs avec Gustave Eiffel),
d'Emmanuel Peillet, d'Asger Jorn, de Noël Arnaud,
de François Dufrêne, de Bernard Heidsieck,
de Queneau et de poésie
d’ours et de bien d’autres
et de mai 1968 ...